En mémoire

HOMMAGE AU MAÎTRE DE YOGA SRI T.K. SRIBHASHYAM

Sri T.K.Sribhashyam
Sri T.K .Sribhashyam nous a quittés le 12 novembre 2017 à Nice, où il avait vécu avec sa femme et ses deux enfants pendant de nombreuses années. Il a succombé aux suites d’une maladie grave qu’il avait combattue avec beaucoup de courage pendant trois ans. Sa disparition nous laisse attristés et orphelins dans le monde du yoga où il figurait comme un des derniers représentants directs de l’enseignement de Sri TK Krisnamacharya, son père et maître.

T.K. Sribhashyam naquit en 1940 à Mysore, en tant que troisième fils de Sri T.K. Krishnamacharya et de son épouse, Srimathi Namagiriammal. Tous les six enfants reçurent l’enseignement en philosophie, en yoga et en Ayurveda de leur père qui représentait pour eux l’exemple vivant de ce riche message qui lui tenait à cœur. Cette tradition orale ou « Guru Shishya Parampara » avait été transmise sans interruption depuis le 9ème siècle. La famille de Krishnamacharya s’inscrit dans la tradition philosophique du Vishishta Advaita, qui fait partie du Vedânta.

A seize ans, T.K. Sribhashyam commença à enseigner la philosophie et à pratiquer l’Ayurveda sous la direction de son père tout en poursuivant ses études à Madras (aujourd’hui Chennai). En 1970, T.K. Sribhashyam releva le défi considérable d’enseigner le yoga et la philosophie indienne en Europe, à des Occidentaux, tout en restant fidèle à sa propre tradition et à ses propres valeurs.

A la question posée lors d’une interview si « ce fut difficile de venir en Europe et d’enseigner à des étudiants occidentaux, si éloignés de la culture indienne? » il répondit sans hésitation : « Non, parce que j’étais habitué aux Européens qui venaient en Inde. Mon père fut parmi les premiers à enseigner aux Occidentaux. Les Européens posent beaucoup de questions; ils ne sont pas timides pour demander; ils veulent savoir; ils s’attendent à une réponse. »

En 1982, T.K. Sribhashyam fonda son école de formation en Suisse nommée « Yogakshemam » (littéralement « le bonheur ici-bas et au-delà ») afin de poursuivre la transmission du yoga, tel qu’il l’avait étudié auprès de son père. Cet enseignement est loin d’être restreint à la maîtrise du yoga postural, mais comprend plutôt une palette très riche et complexe de connaissances physiques, bien entendu, ainsi que psychiques, culturelles, éthiques, contemplatives, méditatives et avant tout spirituelles :

« Nous avons tous un élément spirituel en nous qui est éternel et non sujet à la décrépitude et à la mort. Il s’agit d’un « rayon du Créateur » qui est comparable à un rayon de soleil. Il est perceptible, mais non-saisissable. L’espoir de l’homme, même inconscient, est de retrouver cet élément en lui. »

Cet enseignement d’envergure remarquable et authentique s’est rapidement répandu en France, en Belgique et dans d’autres pays européens. En 2011 paraît son livre « L’émergence du yoga » où Sribhashyam nous admet qu’il a décidé de mettre par écrit ce qui a été transmis oralement pendant des siècles. Il a entrepris cette démarche en sachant que ce serait le seul moyen pour préserver cet enseignement.

En tant que membre de l’UEY et comme élève personnelle de T.K. Sribhashyam, je suis attristée de son départ inattendu et simultanément infiniment reconnaissante d’avoir pu profiter de son dernier enseignement à l’occasion du Congrès de Yoga 2017 à Zinal
« ATHA » « Le yoga, c’est maintenant ou jamais », comme il prononça avec emphase, certes bien plus conscient de la profondeur de son message que la majorité de l’auditoire…

Lucie Wildi , diplômée de l’école Yogakshemam 2006


Doc.Ing.Janka Jablonská CSc


Els Krop

After a short but intense period of illness Els Krop passed away on 27 April 2015.


Swami Veda Bharati

On the 14th of July 2015 at 03h local time, Mahamandaleshwar Swami Veda Bharati D.Litt., passed away. He was the guest of honour many times at Zinal and a world renowned yogi, one of those who in spite of living and teaching on nearly all continents remained pure, open hearted and kind to all. He has been guiding thousands of sadhakas towards the ideals of yoga from around the globe. May his regained freedom benefit all.